Calculer Un Crédit-Pont

Dans certains cas exceptionnels, vous pouvez obtenir un prêt avant la conclusion d’un financement. Un tel type de crédit s’appelle un crédit-pont. Les modalités d’un tel crédit peuvent être très diverses et dépendent également de la façon dont une banque utilise ce type de prêt comme solution intermédiaire.

Dans le cas des frais de double résidence, vous pouvez contracter un crédit-pont. Ce sera par exemple le cas si le propriétaire d’une maison veut aller habiter une autre maison (neuve). Ou si le propriétaire d’une habitation veut bâtir une nouvelle maison ou qu’il veut occuper une nouvelle habitation sans avoir vendu l’ancienne maison. Dans tous ces cas, un crédit-pont peut être la manière idéale de prendre en charge ces coûts temporaires supplémentaires, car il faudra trouver une nouvelle habitation avant de vendre l’ancienne. En plus, on aura souvent besoin des recettes de la vente pour financer le nouvel exemplaire.

Lors de la construction/transformation d’une nouvelle maison, le propriétaire devra, dans certains cas, continuer d’occuper son ancienne maison pendant quelque temps. Dans ce cas, ces deux immeubles entraîneront des frais. Un crédit-pont permettra alors de prendre en charge ces coûts supplémentaires et de combler la période concernée. Il n’y aura pas besoin non plus d’augmenter le montant de l’hypothèque courante, ce qui vous permettra d’éviter les coûts liés à une telle augmentation. 

Quand contracter un crédit-pont ?

Il peut y avoir plusieurs raisons pour contracter un crédit-pont. Dans la pratique, ce sont surtout certaines situations spécifiques qui occasionnent beaucoup de demandes pour ce type de crédit lors de l’achat d’une habitation. En outre, il y a d’autres facteurs qui jouent un rôle dans le cas d’un crédit-pont, tels que :

  • Le marché de l’immobilier est en expansion à ce moment-là, ce qui fait que beaucoup de propriétaires de maisons doivent choisir s’ils veulent encaisser la survaleur de leur maison ou pas. En convertissant la survaleur de sa propre maison en espèces, les recettes de la vente de sa maison actuelle, éventuellement complétées par des ressources propres (ses économies), peuvent permettre d’acheter/construire la maison de ses rêves.
  • La vente de sa propre maison ne se fait pas en même temps que l’achat de la nouvelle maison.
  • Le marché immobilier peut être imprévisible, ce qui fait que, dans certains cas, il faut être patient pour vendre sa maison. Dans de telles situations, un crédit-pont, où le prêteur avance l’argent, peut aussi être une option pour éviter les problèmes financiers.

Si vous dirigez une société, vous pouvez aussi investir dans l’immobilier et vous pouvez temporairement utiliser un crédit-pont. D’ailleurs, les intérêts d’un tel crédit sont déductibles de vos impôts, s’il s’agit d’un bien immobilier qui est utilisé pour l’exercice d’une activité professionnelle.

Quels sont les caractéristiques d’un crédit-pont?

L’objectif principal d’un crédit-pont est de combler des périodes de courte durée. Il s’agit d’un type de crédit spécifique et peu comparable à d’autres types de prêt ou de crédit. Bien entendu, certaines conditions et limitations s’appliquent aux crédits-ponts, mais celles-ci sont différentes selon le prêteur. Avant de contracter un tel crédit, il peut être intéressant de comparer plusieurs prêteurs afin d’emprunter de l’argent aux meilleures conditions.

Les prêteurs voudront surtout vérifier si vous, l’emprunteur, serez capable de rembourser le montant prêté sans problèmes. Après tout, le prêteur vous donne un montant considérable pour vos financements. Une façon d’obtenir cette garantie est de prendre une inscription hypothécaire sur votre maison actuelle. Il y a d’autres façons disponibles aux prêteurs pour s’assurer du remboursement du montant prêté. Un prêteur peut par exemple exiger que le compromis de vente de l’ancien immeuble soit déjà signé par l’emprunteur.

Le montant maximal du prêt dans le cas d’un crédit-pont

Le montant maximal prêté dans le cas d’un crédit-pont sera en général un pourcentage du montant reçu lors de la vente de sa propre maison. Cette marge de sécurité supplémentaire permet au prêteur de limiter le risque financier. Pour fixer le montant total d’un crédit-pont, ce n’est pas la valeur de votre maison qui est important, mais bien le montant que vous pouvez ou allez recevoir lors de la vente de votre propre maison.

En fait, si vous voulez contracter un crédit-pont, il vaut mieux prévoir une certaine marge de sécurité financière soi-même, en supposant que le prêteur ne vous prête pas plus que 80 pourcent du produit de la vente. Voilà pourquoi le crédit-pont convient surtout aux situations où il faut temporairement gérer un déficit financier, p. ex. quand vous voulez acheter une seconde maison, sans avoir vendu le premier immeuble.

Il est aussi possible de contracter un crédit-pont pour un montant moins élevé. Le montant minimal d’un crédit-pont dépend du prêteur de votre choix. Le montant minimal d’un prêt peut donc être considérablement moins élevé auprès d’un prêteur par rapport à un autre. D’ailleurs, pour emprunter un montant moins élevé, vous pouvez aussi avoir recours à un « mini-crédit ».

Le taux d’intérêt d’un crédit-pont

Tout comme pour un crédit immobilier, le taux d’intérêt d’un crédit-pont peut être fixe ou variable. Le taux d’un crédit-pont sera toutefois moins élevé par rapport au crédit de caisse de votre compte bancaire, mais il sera probablement plus élevé que le taux d’intérêt d’un crédit immobilier.

Dans la pratique, le taux d’intérêt d’un crédit-pont est souvent variable. Si la durée d’un tel crédit est plutôt courte, la situation sur le marché immobilier peut vite changer pendant cette période. C’est à cause de ces fluctuations qu’il est souvent difficile à prévoir si quelqu’un dispose de suffisamment de ressources financières pour rembourser le crédit-pont.

Il existe aussi des prêteurs qui vous conseilleront de prendre un crédit-pont à taux fixe. Avec un tel crédit-pont, une garantie hypothécaire devra souvent être fournie au prêteur. L’emprunteur peut alors profiter d’une tarification similaire à celle d’un prêt hypothécaire immobilier. Il existe toutefois des institutions financières qui vous offriront un crédit-pont à 100 pourcent de la valeur marchande de votre ancienne maison, mais les intérêts d’un tel prêt devront être remboursés chaque mois. Un crédit-pont plus modeste est parfois possible et celui-ci vous permettra d’emprunter jusqu’à 80 pourcent de la valeur marchande de votre ancienne maison et de ne pas payer des intérêts pour la durée intégrale du prêt. Les intérêts et le montant prêté ne seront remboursés qu’après la vente de votre maison.

La durée d’un crédit-pont

En général, l’objectif d’un crédit-pont est de gérer des problèmes financiers temporaires. Voilà pourquoi la durée d’un tel crédit sera d’un an à trois ans. Cependant, certains prêteurs vous conseilleront d’opter pour une durée minimale, tandis que d’autres seront beaucoup plus souples quant à la durée du crédit-pont.

Une option est de contracter un prêt qui peut être renouvelé tous les trois mois, tout en respectant une durée maximale de trois ans. Si vous voulez contracter un tel prêt, il faut chercher un prêteur qui répond exactement à vos désirs et à vos préférences. Pendant la durée intégrale de ce type de crédit-pont, vous ne rembourserez pas le montant prêté, mais vous paierez uniquement les intérêts sur le montant prêté.

La terminaison d’un crédit-pont

Pour tout type de crédit et de prêt, le montant intégral du prêt devra être remboursé après l’échéance du prêt, tout comme les intérêts. Pour un crédit-pont, c’est évidemment la même chose. Après l’échéance de ce crédit, le montant du prêt doit en général être remboursé dans sa totalité. Après tout, au moment de ce remboursement, vous disposerez déjà de l’argent pour faire le remboursement.

Certains prêts vous offriront un certain avantage financier si vous décidez de rembourser le montant du prêt avant terme. Cependant, dans le cas d’un crédit-pont, il vaut mieux éviter un tel remboursement anticipé, car la plupart des prêteurs vous feront payer des coûts supplémentaires ou une « indemnité de remploi ».
Au cas où vous ne parviendriez pas à rembourser le montant prêté après l’échéance du crédit-pont, le prêteur pourra transposer ce type de prêt en une hypothèque à durée plus longue. Il est donc impératif de prévoir suffisamment de moyens financiers, par exemple en vendant votre ancienne maison ou en utilisant certaines primes.

Un crédit-pont est-il fiscalement déductible?

Beaucoup de gens ne sont pas au courant des modalités quand ils ont contracté un crédit-pont. Une des principales questions est toujours : « Un crédit-pont est-il fiscalement déductible ? ». Voici la réponse :

  • Un crédit-pont n’est pas fiscalement déductible comme un prêt hypothécaire immobilier. Si un crédit-pont est parfois catégorisé parmi les prêts hypothécaires, celui-là n’est pas fiscalement déductible, parce que la durée minimale de votre prêt doit être de 10 ans pour obtenir une telle déduction fiscale. La durée d’un crédit-pont est considérablement plus courte, donc celui-ci ne relève pas de cette catégorie de déductions fiscales.
  • Un crédit-pont peut être fiscalement déductible sous forme de déductions des intérêts. Cependant, ce régime fiscal s’applique uniquement si vous pouvez démontrer que le crédit a pour but d’acquérir ou de conserver un bien immobilier. Dans ce cas, les intérêts peuvent être utilisés comme poste déductible (sous l’en-tête « Autres intérêts »). Dans une telle situation, le crédit-pont ne doit même pas avoir un caractère hypothécaire, à condition que vous puissiez démontrer cela à l’administration fiscale.

Faut-il prendre une « assurance solde restant dû » pour un crédit-pont?

Une assurance solde restant dû est une assurance qui met vos survivants à l’abri du remboursement de vos dettes. En cas de votre décès, ils seront non seulement les héritiers de vos possessions, mais aussi de vos dettes. Dans ce cas-ci, une assurance solde restant dû protègera le survivant-bénéficiaire contre toute une série de problèmes.

Pour un crédit-pont, le risque d’un décès de l’emprunteur est moins important, puisque la durée de ce type de prêt est beaucoup plus courte par rapport à la durée d’un prêt hypothécaire. Dans ce cas, une assurance solde restant dû n’est souvent pas nécessaire, surtout si vous êtes en bonne santé et que vous n’exercez pas d’activités à risque. Votre prêteur voudra toutefois s’assurer du remboursement sans encombre du montant prêté.

Attention aux frais d’un crédit-pont

Si vous décidez de contracter un crédit-pont, il faut se rendre compte que ce prêt s’ajoutera à vos autres dettes. Les frais d’un crédit-pont sont toutefois difficiles à déterminer, car ils dépendent de toute une série de facteurs, qui sont très difficiles à prévoir.

Les frais d’un crédit-pont dépendent:

  • de la durée du crédit,
  • de la survaleur de l’habitation (la dette hypothécaire résiduelle de l’ancienne maison réduite du prix net escompté lors de la vente),
  • du taux d’intérêt (un facteur difficile à prévoir, mais qui peut entraîner une augmentation considérable des coûts du crédit).

Une fois le crédit-pont obtenu, vous ne devrez pas vous occuper des mensualités. Dans le cas d’un crédit-pont, vous ne rembourserez qu’après la vente de votre immeuble. Le produit de cette vente devrait vous permettre de rembourser le prêt de votre nouvelle maison et les frais du crédit-pont. Le remboursement d’un crédit-pont se fait donc toujours par après.

Dans certains cas, vous devrez toutefois payer des frais de notaire pour un crédit-pont. Pourtant, ce n’est pas la règle générale, car il s’agit d’un contrat entre un prêteur et vous, l’emprunteur, donc, normalement, il n’y a pas de frais de notaire, mais bien certains frais de dossier supplémentaires à payer. Les frais de notaire sont possibles, s’il y a un mandat sur l’ancienne maison (à vendre) pour obtenir un crédit-pont.

Comment trouver le crédit-pont le plus avantageux

Dans votre recherche du crédit-pont le plus avantageux, il faut tout d’abord rester réaliste quant au montant auquel vous vous attendez lors de la vente de votre maison. Vous avez beau vous attendre à un montant élevé, en réalité, il se peut que vous deviez vous contenter d’une somme plus modeste. Vous devrez alors payer la différence à l’échéance du crédit-pont. C’est pourquoi le prêteur prévoira souvent une marge supplémentaire lui-même et imposera une limite au montant que vous pouvez emprunter.

Pour vous assurer le crédit-pont le plus avantageux, vous pouvez faire plusieurs simulations, demander des devis et comparer les conditions de plusieurs prêteurs. L’internet vous permet de comparer les offres des divers prêteurs, car ceux-ci n’appliquent pas les mêmes tarifs et les mêmes modalités. En général, ça vaut donc la peine de comparer les offres de crédit-pont de différents prêteurs. En optant pour le candidat le plus avantageux, vous pourrez vous faire beaucoup d’économies !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.